Contenu réservé aux abonnés
La compagnie low cost hongroise prévoit d'utiliser sa filiale d'Abu Dhabi pour reprendre la desserte de la capitale russe, à laquelle elle avait dû renoncer en février suite aux sanctions européennes contre la Russie.
Par Bruno Trévidic
Wizz Air n'est pas la plus connue, ni la plus grande des compagnies européennes, mais elle aura déjà réussi à voler à son modèle, Ryanair, la médaille de la plus forte croissance , ainsi que celle des annonces les plus polémiques. Son président-fondateur, Jozsef Varadi, semble en effet prêt à toutes les audaces pour aller chercher de la croissance où elle se trouve, quitte à prendre des risques.
Dernière annonce en date : l'annonce du retour de Wizz Air à Moscou dès le 3 octobre prochain, au départ d'Abu Dhabi. La compagnie low cost hongroise, qui avait dû interrompre sa desserte de Moscou en février dernier, à la suite de l'attaque de l'Ukraine, prévoit en effet d'utiliser sa filiale d'Abu Dhabi pour desservir la capitale russe et contourner ainsi les sanctions européennes contre la Russie.
Tous les articles des Echos en illimité sur le site et l’application
Le journal en version numérique dès 22h30 la veille de sa parution
Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première
Tous droits réservés – Les Echos 2022

source

Catégorisé: