Partager :
La compagnie aérienne low cost hongroise Wizz Air passe de deux à cinq destinations au départ de Lyon. Elle exploitait jusqu’à présent deux lignes à destination de Bucarest et Cluj (Roumanie), auxquelles s’ajoutent donc Cracovie (Pologne), Tirana (Albanie) et Rome-Fiumicino (Italie), ouvertes en septembre. Sur ces cinq lignes directes, quatre sont sans concurrence au départ de Lyon (Cluj, Bucarest, Cracovie, Tirana).
“Wizz Air est importante pour nous parce qu’elle ouvre des implantations nouvelles. C’est une compagnie stratégique pour l’aéroport de Lyon car elle nous apporte une croissance”, assure Pierre Grosmaire, directeur marketing et commercial de Lyon Aéroports.
Un intérêt partagé : “La France est très importante pour notre réseau“, ajoute Adria Rabassa, responsable du développement du réseau chez Wizz Air.
Très présent en Europe centrale et de l’Est, la compagnie aérienne lancée en 2004 vise maintenant l’Europe occidentale. En France, elle est implantée dans six aéroports français (Lyon, Bâle-Mulhouse, Grenoble, Nice, Paris-Beauvais et Paris-Orly) mais doit encore se faire connaître du grand public.
Wizz Air est peu connue en France et à Lyon. Une grosse partie du réseau est en Europe centrale puis occidentale (Londres, Madrid, Vienne). Nous arrivons en France et en Espagne“, admet Adria Rabassa.
La compagnie est présente en tout dans 55 pays avec 1.000 routes. En tout, 51 routes à destination de 16 pays sont en France, soit 5% du réseau total de Wizz Air.
La compagnie aérienne low-cost a commencé à s’implanter à Lyon en 2016. Avant le Covid, Wizz Air à Lyon transportait environ 20.000 passagers, et en fait désormais voyager 70.000, avec l’ambition d’atteindre les 100.000 passagers au cours des années à venir. Pour atteindre cet objectif, Wizz Air compte notamment augmenter la fréquence de certains vols, comme Bucarest ou Rome.
En 2021, Wizz Air aura transporté 21,7 millions de passagers en tout. A noter que 65% de sa clientèle visite des amis ou de la famille et 20% se déplace pour le tourisme, le reste étant composé notamment de la clientèle business.
Aussi, la proximité avec Grenoble, autre base de Wizz Air, n’empiète pas sur le marché de Lyon. “Grenoble c’est pour le ski, et Lyon c’est toute l’année“, explique Adra Rabassa.
Challengée comme l’ensemble des compagnies sur la décarbonation de l’industrie, Wizz Air compte en premier lieu sur sa flotte d’avions neufs pour diminuer ses émissions de gaz à effets de serre (GES). Les biocombustibles, comme l’hydrogène déjà présent à titre d’expérimentation à l’aéroport de Lyon, occupent encore une part faible dans la consommation de Wizz Air, mais sont amenés à s’améliorer avec, en ligne de mire, les cibles fixées par l’Europe. La compagnie hongroise possède à l’heure actuelle 171 avions, et vise à terme une flotte de 500 appareils.
Partager :
Du lundi au vendredi, à 19h, recevez l’essentiel de l’actualité de la
région Auvergne-Rhône-Alpes
Dernière étape : confirmez votre inscription dans l’email que vous venez de recevoir.
Pensez à vérifier vos courriers indésirables.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
Découvrez l’ensemble des newsletters de La Tribune
La rédaction de La Tribune
Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
S’inscrire à la newsletter Auvergne-Rhône-Alpes
Sujets les + lus
|
Sujets les + commentés
1
revue T Go Savoie Mont Blanc : quand le MaaS se met au service du dernier kilomètre en stations (et de sa décarbonation)
2
revue T Automobile : pressé de sortir du véhicule thermique, le haut-savoyard Bontaz va investir 200 millions d’euros pour se diversifier
3
revue T Processeurs intelligents : ce contrat XXL qui confirme le changement de dimension de l’isérois Kalray
4
revue T Energie : « Si rien n’est fait, on court droit à la catastrophe avec la saison d'hiver qui se profile » (Alain Grégoire, UMIH AURA)
5
revue T Livraison du dernier kilomètre : Renault Trucks muscle son offre en assemblant les triporteurs de Kleuster
1
revue T Retenue collinaire à La Clusaz : référé en vue sur un dossier où s’affrontent deux visions de la montagne (11)
2
revue T Quoi qu'il en coûte : une mission flash de la CRC pointe un dispositif très (trop ?) favorable aux stations de ski (3)
3
revue T Retenue collinaire de La Clusaz : coup de théâtre, le tribunal administratif de Grenoble suspend les travaux (3)
4
revue T Avec trois nouvelles lignes à Lyon, la compagnie Wizz Air renforce ses positions sur le marché européen du low cost (2)
5
revue T Montagne : comment Poma veut décarboner ses remontées mécaniques (2)
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

source

Categorizado en: