En juin 2022, la SNCF a changé sa réglementation concernant les animaux de compagnie. Jusqu’à cette date, c’était un véritable casse-tête et pouvais entraîner des coûts importants. Mais désormais, la…
C’était une promesse d’Emmanuel Macron, la retraite minimum devait être revalorisée à 1 200 euros brut. Mais les retraités actuels pourraient être exclus du dispositif. On fait le point.
Le dispositif de loi Pinel va progressivement s’éteindre à partir de janvier 2023 avec la réduction progressive du taux d’impôt qui va disparaître en 2025. Zoom sur les possibilités qu’il vous reste après.
INTERVIEW. Si les signes astrologiques sont supposés définir certains de nos traits de caractère, ils sont aussi victimes de préjugés. Farah Sahbi, alias Ozalee, est une enseignante d’astrologie décrypte, point…
Ce 18 décembre 2022 a lieu la finale de la Coupe du monde football où l’équipe de France, championne en titre, affronte l’Argentine. Parmi les Bleus, Antoine Griezmann fait partie des éléments forts. Avant le…
Ce 16 décembre, France 3 consacre un documentaire spécial sur “Les Grandes Dames du petit écran” à 21h10. Un reportage évoquant ces speakerines et animatrices célèbres comme Denise Fabre et Evelyne Dhéliat…
Par Sébastien Ansart, le 21/06/2022
Vos vacances d’été seront-elles perturbées par le manque de personnel dans les compagnies aériennes ? Depuis plusieurs semaines, les annulations de vols sont de plus en plus fréquentes dans les aéroports européens. Dans la majorité des cas, elles sont dûes à des grèves causées par le manque de personnel.
En effet, le secteur du transport aérien a été marqué au fer rouge par la crise sanitaire. Lors des deux dernières années, les compagnies aériennes ont été nombreuses à procéder à des coupes budgétaires et au licenciement d’une partie de leurs employés. Résultat : “Rien que chez Aéroports de Paris, il manquerait 4.000 personnes”, rapporte Capital.
Pour éviter les annulations à l’approche de l’été, le P-DG de Wizz Air, une compagnie low-cost hongroise, a demandé à ses salariés de “faire un effort pour éviter les annulations”, rapporte Europe 1.
Une solution qui met en danger la sécurité du personnel et des passagers d’après l’European Cockpit Association (syndicat des pilotes européens). Selon eux, “demander aux pilotes de voler lorsqu’ils sont fatigués, c’est comme donner les clés d’une voiture à un conducteur ivre”.
Pour combler le manque de pilotes, certaines compagnies pensent aussi à embaucher des pilotes auto-entrepreneurs.
À l’approche de l’été et pour éviter au maximum les annulations de vols, certaines compagnies low-cost font appel à des pilotes auto-entrepreneurs. “Pour cela, elles passent par des sous-traitants, plus ou moins vertueux”, rapporte Europe 1.
Une solution qui n’est pas sans danger pour le syndicat Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) : “Ça pose plusieurs problèmes, surtout pour la sécurité des vols. Quand on est auto-entrepreneur, on va peut-être effectuer la mission en étant fatigué ou malade”, exprime Olivier Cadiot, porte-parole de la SNPL.
Une situation qui, en plus des questions de sécurité, soulève la question de la précarisation de ces pilotes “de type Uber”.
Découvrez encore plus d’actualités, en vous abonnant à la newsletter de Planet.
Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.
logo planet
Copyright Erold – 2022
Erold, Editeur de presse en ligne, numéro d’agrément CPPAP 0624 Y 91368

fuente

Categorizado en: