Ce mercredi matin, des voyageurs de Wizz Air n'avaient pas reçu l'information comme quoi l'aéroport de Charleroi était fermé dans le sens des départs et sont venus pour trouver portes closes.
Florentina, une touriste allemande se rendant en Roumanie avec sa fille, s'est exprimée à notre micro. “Je suis en Belgique depuis 2 jours, lundi. J’avais un vol avec Wizz Air pour la Roumanie mais je ne l’ai pas eu. Je suis à l’hôtel à Charleroi depuis 2 jours. C’était OK. Et maintenant je suis ici depuis 5h du matin et j’espère que je pourrai voler aujourd’hui, mais je ne crois pas. J’ai entendu que la grève allait se terminer, et j’espère que quelqu’un vienne et nous dise : ok, vous pouvez y aller et prendre un vol.”
Elle ajoute: “Je n'ai reçu aucune information, aucune. Pas d’eau chaude. Pas de toilettes. Pas de café. Rien de rien. Juste une chose : la police a dit 'Aujourd’hui, c’est fermé. S’il-vous-plait, rentrez chez vous.”
Emil, un travailleur roumain devant rentrer au pays, était également désemparé. “Je suis ici à l’aéroport depuis 5h30 du matin. On n’a reçu aucune information sur ce qui se passe ici. J’ai reçu un email autour de 5h30 pour me dire que mon vol a été retardé. Mais oui… puis on a reçu un autre email où ils disaient qu’on peut reréserver le ticket mais ils ne nous laissent pas entrer pour reréserver au comptoir. Maintenant, on doit attendre. On ne sait rien. On est bloqués ici à l’aéroport. Personne n’est venu nous donner la bonne info. On ne peut pas avoir quelque chose à boire, des boissons chaudes. Dehors, il fait très froid. Donc oui, on est très déçus.” 
Emil se demande où il va à présent pouvoir passer la prochaine nuit: “Je viens des Pays-Bas où mon travail est fini. L’hôtel où je dormais, c’est terminé. Donc là je suis ici en Belgique sans rien. Donc où vais-je dormir ce soir ?”
Vous souhaitez nous envoyer une information?
Utilisez le formulaire de contact pour nous envoyer vos scoops!

source

Categorized in: