C’est l’événement fiction de la rentrée. Ce soir, TF1 dégainera à 21h10 sa mini-série “Les Combattantes”. Trois ans après le succès du “Charity bazaar” sur cette même chaîne, la productrice Iris Bucher (Quad Drama) a de nouveau fait équipe avec le réalisateur Alexandre Laurent pour cette fresque historique et romanesque en huit épisodes, qui a nécessité plus de sept mois de tournage. Deux épisodes inédits seront proposés pour son lancement.

Read also
"La guerre des trônes" : La saison 6 de la série documentaire de France 5 arrive ce soir avec Bruno Solo

Programme TV

“La guerre des trônes” : La saison 6 de la série documentaire de France 5 arrive…

Michel Field et Camille Diao éliront "Le livre favori des Français" ce soir sur France 2

Programme TV

Michel Field et Camille Diao éliront “Le livre favori des Français” ce soir sur…

"La meilleure boulangerie de France" : La saison 10 débute le lundi 2 janvier sur M6

Programme TV

“La meilleure boulangerie de France” : La saison 10 débute le lundi 2 janvier sur M6

"Vortex", "Le meilleur pâtissier célébrités"... : Les temps forts à la télé du 31 décembre 2022 au 6 janvier 2023

Programme TV

“Vortex”, “Le meilleur pâtissier célébrités”… : Les temps forts à la télé du 31…

Les téléspectateurs ne seront pas dépaysés puisqu’ils retrouveront le cast féminin du “Bazar de la charité” avec Audrey Fleurot, Julie de Bona et Camille Lou, désormais rejointes par Sofia Essaïdi. Elles incarneront quatre femmes vivant en septembre 1914 dans un petit village de l’est de la France alors que le premier conflit mondial ne fait que débuter. A quelques kilomètres de la zone allemande, elles vont se retrouver projetées au coeur de l’horreur.

Marguerite (Audrey Fleurot) est une mystérieuse prostituée accusée d’être une espionne ; Caroline (Sofia Essaïdi), épouse de Victor Dewitt, propriétaire d’une usine de voitures, parti au front, se voit propulsée à la tête de l’entreprise familiale ; Agnès (Julie de Bona) est la mère supérieure d’un couvent réquisitionné et transformé en hôpital militaire, qui va questionner ses choix de vie et enfin Suzanne (Camille Lou) est une jeune infirmière féministe en cavale depuis qu’un avortement a mal tourné. Le cast masculin accueille Laurent Gerra, Tom Leeb, Yannick Choirat, Grégoire Colin ou encore Maxence Danet-Fauvel.
Pour la production de cette fiction, TF1 a sorti les gros moyens. Au total, la série a fait appel à près de 3.000 figurants, 130 chevaux, 300 armes, 200 véhicules et 8 ambulances d’époque. Le tournage s’est établi dans trois régions différentes : le Grand Est, l’Île-de-France et les Hauts-de-France. A noter que 50% des “Combattantes” se déroule en extérieur.
Nous rêvions d’une superproduction qui n’ait rien à envier au cinéma et le résultat est au rendez-vous. Nous sommes d’autant plus heureux et fiers d’avoir pu mener ce projet à bien que la crise sanitaire aurait pu nous amener à revoir nos ambitions à la baisse. Il n’en est rien, bien au contraire“, a déclaré Anne Viau, directrice de la fiction française de TF1, dans un communiqué. Et de souligner : “Dans l’épreuve, TF1 a largement soutenu la création française. ‘Les Combattantes’ en est le parfait exemple“.

source

Categorized in: