Rubriques et services du Figaro
Le Figaro
Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
ACTUALITÉ – Pour les 60 ans de sa sportive, le constructeur anglais commercialise six paires de voitures identiques aux deux modèles révélés au salon de Genève 1961.
Rien ne l’arrête. Après avoir produit une série de six répliques de la fameuse Type E Lightweight puis commercialisé une réédition de la XKSS à neuf unités et une série de vingt-cinq répliques de la mythique Type D couronnée à trois reprises dans la Sarthe, Jaguar a décidé de célébrer l’anniversaire de la révélation de la légendaire Type E en commercialisant une série de six paires de voitures identiques à celles du salon de Genève 1961. C’est une autre époque: les deux Type E présentées au salon helvétique avaient fait le voyage par la route depuis l’usine de Coventry. A un jour d’intervalle. Ces nouvelles Jaguar étaient parmi les premières voitures de pré-série produites par le département de la production.
Le coupé immatriculé «9600 HP» était arrivé le premier. Cinquième exemplaire produit, ce coupé gris fusil devait servir à la présentation de la Type E à la presse, la veille de l’ouverture du salon au public. A l’époque, il n’y avait pas encore d’autoroute et après avoir franchi la Manche par Douvres, les deux Type E avaient traversé la France en passant par Arras, Reims, Châlons, Chaumont, Dijon.
Bob Berry, le responsable des relations publiques, avait mené une course contre la montre pour arriver à temps pour la révélation à la presse prévue le mercredi 15 mars 1961 dans le parc des Eaux Vives de Genève. Le personnel de Marc Fleury, l’importateur suisse de la marque, n’avait eu que 20 minutes pour nettoyer le coupé avant que Sir William Lyons présente son nouveau modèle à des journalistes médusés. Dès le lendemain, au salon, un monde fou s’agglutinait devant le stand Jaguar. Après avoir fait la queue pour voir la Type E, les visiteurs faisaient la queue pour en commander une! Entre temps, Jaguar avait demandé à Norman Dewis d’amener en urgence à Genève le cabriolet British racing green capote beige immatriculé «77 RW».
Baptisée Type E 60 Edition, cette série de six paires sera strictement identique aux deux modèles du salon de Genève 1961. Le département Jaguar Classic Works chargé de la production de cette réédition va partir de Type E 3,8 litres Série 1 de 1961. Le tarif de cette paire de Type E est sur demande.
Services: Voir les annonces de Jaguar d’occasion sur ParuVendu.fr
Kurt Von Holfmanstein
le
La Jaguar type E avait vraiment une force de séduction irrésistible, à la fois phallique et féminine. C’était des design fait à la planche de dessin et des maquettes nature… Aucun lien avec le design PAO où toutes les voitures se ressemblent et ne portent pas la marque de leur créateur.
Scanie
le
Comme pour les émissions de la télévision, l’automobile gagne de l’argent avec son passé…
Bandalf le Gland
le
Magnifique voiture, la plus belle des Jaguar ! (Enfin à mon avis bien sûr)
Le premier modèle électrique de la marque américaine se veut aussi à l’aise à la ville qu’à la campagne.
DÉCRYPTAGE – Des entreprises développent des solutions techniques novatrices pour échapper à la corvée de la recharge.
ENQUÊTE – Dans le cadre de la transition écologique, l’Argus a interrogé les automobilistes sur leur solution préférée. Le moteur hybride arrive en tête des intentions d’achat.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Jaguar Type E, une série anniversaire
Partager via :
4 commentaires
4
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

Quelle

Kategorisiert in: