Publié le 12 janvier 2023 à 11h00
©Wizz Air
La compagnie aérienne low cost Wizz Air a inauguré à Budapest deux nouvelles liaisons vers Djeddah y Riyad, portant à sept le nombre de lignes vers la première ville et à dix vers la seconde. Mais elle va aussi fermer sa base à Cardiff, où elle ne proposera fin janvier plus aucun vol.
Depuis les 9 et 10 janvier 2023, la spécialiste hongroise du vol pas cher propose depuis sa base à Budapest-Ferenc Liszt deux vols par semaine respectivement le mardi et le samedi vers Djeddah-King Abdulaziz, et le lundi et le vendredi vers Riyad-King Khalid, opérés en Airbus A321neo de 239 sièges. Une troisième destination saoudienne, Dammam-King Fahd, sera inaugurée en avril à Budapest, avec des rotations le jeudi et le dimanche, augmentant à plus de 53.000 sièges par an ses capacités vers l’Arabie Saoudite.
Le pays est désormais le 43eme desservi au départ de Budapest, où le directeur commercial a déclaré : « L’Arabie saoudite est riche en patrimoine et en histoire, et devient rapidement le prochain grand point chaud touristique grâce à Saudi Vision 2030. Nous sommes ravis d’être désormais liés à ce marché et aux opportunités qu’il offre à la fois au tourisme du Royaume et à la Hongrie, ainsi qu’à opportunités commerciales croissantes ».
Wizz Air avait annoncé en aout dernier 20 nouvelles lignes vers l’Arabie Saoudite, où elle propose désormais (filiale Wizz Air Abu Dhabi incluse) :
©Airbus
Aux Pays de Galles cette fois, Wizz Air a annoncé pour le début de la saison estivale la fermeture de sa base à l’aéroport de Cardiff, ouverte au printemps 2021 mais où elle fait officiellement face à « des coûts opérationnels élevés » en plein « environnement opérationnel difficile ». 
La directrice générale de Wizz Air UK, Marion Geoffroy a déclaré mardi selon la BBC « Nous ne sommes pas en mesure de continuer à opérer depuis l’aéroport de Cardiff. Nous nous excusons sincèrement auprès de nos clients du Pays de Galles et du sud-ouest de l’Angleterre pour les perturbations et les inconvénients que cela entraînera. Notre priorité est désormais de veiller à ce que tous les clients concernés soient contactés directement avec des conseils clairs sur leurs options, et de prendre soin de nos collègues et de notre équipe basés à Cardiff ». Les clients concernés bénéficieront « d’un remboursement de 120% en crédit aérien, d’un remboursement en espèces de 100%, ou d’un autre vol depuis l’une de ses autres bases ».
Cette neuvième base britannique de la low cost n’accueillait plus que deux routes cet hiver, en provenance de Milan et de Bucarest, dont les deux rotations hebdomadaires en A321neo seront abandonnées le 25 janvier. Celles vers Alicante, Corfou, Faro, Héraklion, Lanzarote, Larnaca, Palma de Majorque, Sharm El Sheikh et Ténériffe  avaient déjà été suspendues pour l’hiver, faute de demande. Mais elle ne seront pas relancés au printemps 2023.
Les employés de la base galloise se verront offrir la possibilité de rejoindre celles de Londres (Gatwick et Luton).
©Cardiff Airport
Aucun commentaire !
Ce nom existe déjà, veuillez en saisir un nouveau.
Cette adresse email existe déjà, veuillez en saisir une nouvelle.


Appel aux lecteurs !
Soutenez Air Journal participez à son développement !
KIMI a commenté l’article :
Oups! a commenté l’article :
DREAMLINER a commenté l’article :
fred06 a commenté l’article :





Nos abonnés bénéficient d’une navigation fluide sans bandeaux publicitaires pour une meilleure lecture de nos contenus.
Votre pseudonyme est validé à partir de votre adresse mail, empêchant qu’un autre lecteur publie un commentaire à votre place.
Votre commentaire est publié instantanément. Les commentaires des non-abonnés ne sont publiés qu’après modération par notre équipe.
Publié le 9 janvier 2023 à 09h00
Publié le 6 janvier 2023 à 07h30
Publié le 6 janvier 2023 à 08h00
Publié le 2 janvier 2023 à 08h30
Publié le 3 janvier 2023 à 12h00
© Air Journal – Tous droits réservés | Mentions légales | RGPD | Réalisation : PURE

fuente

Categorizado en: